Les aides pour la transition énergétique

Pour tous vos travaux de rénovation ou d’amélioration de la performance énergétique de votre maison, vous pouvez prétendre à des aides financières afin de supporter l’investissement des travaux à réaliser. Découvrez lesquelles s’appliquent précisément à votre profil d’éco-rénovateur.

MaPrimeRénov

Lancée le 1er janvier 2020, c’est la nouvelle formule d’aide de l’État destiné aux propriétaires les plus modestes qui veulent améliorer leurs performances énergétiques, sous réserve de certaines conditions de ressources. Le gouvernement prévoit en 2021 d’élargir les bénéficiaires à tous les ménages sans condition de revenus, en incluant les propriétaires bailleurs.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE est un dispositif fiscal qui aide les ménages à réduire leur impôt sur le revenu, grâce à leurs dépenses dans des travaux d’amélioration énergétique sur leur demeure principale. En 2020, cette aide est remaniée par le gouvernement pour laisser entièrement place en 2021 à l’aide MaPrimeRénov.

aides rénovation énergétique

L’aide «Habiter mieux sérénité» de l’Anah

Selon les niveaux de ressources de votre foyer, vous pouvez bénéficier d’une aide financée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) à hauteur de 2000 € si vous effectuez des travaux de rénovation dans vos logements. Sont éligibles à cette aide les propriétaires bailleurs, ainsi que les syndicats copropriétaires sur certaines habitations.

La réduction d’impôt Denormandie

Si vous investissez dans un logement qui doit être obligatoirement rénové avant de le rendre habitable, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les seules conditions sont une localisation dans certains quartiers précis ainsi qu’un montant de travaux de rénovation qui représente au moins 25 % du prix de votre investissement.

L’éco-prêt à taux zéro

Le prêt écologique à taux zéro vous permet de financer un chantier de rénovation énergétique sur votre logement sans avoir à demander une avance de trésorerie ou à payer des intérêts. Le dispositif est accessible aux propriétaires occupants ou bailleurs ainsi qu’aux sociétés civiles non imposables jusqu’en 2021.

Les aides d’Action logement

L’association « Action logement » a lancé depuis 2019 un programme qui permet aux propriétaires de logements de bénéficier d’une subvention complétée par un prêt à un taux d’intérêt de 1% pour les aider à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Pour y accéder, le logement doit toutefois être situé dans une des communes définies par le programme «Action cœur de ville».

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Dans le cadre de travaux visant une rénovation énergétique de votre logement, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5%. L’aide se destine aux propriétaires occupants, aux bailleurs, aux syndicats de propriétaires, aux locataires et aux sociétés civiles immobilières (SCI).

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

L’opération «Certificats d’Économies d’Énergie» (CEE) permet aux entreprises comme EDF, Engie, Total… de proposer une aide à la rénovation énergétique à condition que les travaux soient menés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Cette aide s’adresse à tous les propriétaires ou locataires habitant dans une résidence principale ou secondaire.

La prime «Coup de pouce» sur l’énergie

Le dispositif «Coup de pouce économie d’énergie» vise les ménages en situation de précarité énergétique, pour qu’ils puissent bénéficier d’aides financières qui peuvent être plus ou moins importantes en fonction de leur situation. Le programme se sépare en deux primes en euros, une dirigée vers la consommation en chauffage et une autre pour l’isolation des logements, dispositif ouvert jusqu’au 31 décembre 2021.